• +33 (0)4.83.28.20.00

SQUAT : Le cauchemar des propriétaires terriens

Mode de vie pour les uns, seul moyen de trouver un toit pour les autres, le squat s’est si propagé ces dernières années. Aujourd’hui, les histoires d’occupants illégaux qui s’installent dans un domicile, se multiplient.

 

 Le Squat au regard de la loi 

 

Le squat désigne l’occupation d’une habitation (par exemple un local, un logement ou le domicile d’un citoyen) dans laquelle une ou plusieurs personnes se sont introduites par voie de fait c’est à dire par effraction.

Bien qu’ils soient des occupants « sans titre ni droit », il peut être très compliqué de les déloger. Que vous soyez locataire, propriétaire ou gestionnaire de propriétés privées en France, vous avez sans doute déjà eu affaire à des squatteurs.
.

Le Squat :quels sont les différents cas de figures?

 

Lorsque votre bien est occupé par des squatteurs, il faut d’abord identifier la situation du Squat pour savoir quels sont vos recours et vos moyens.

 

Généralement, il y a trois cas de figures :

 

1er cas : Le bien squatté est le domicile principal.

2ème cas : Le bien squatté est une résidence secondaire et effraction depuis moins de 48h.

3ème cas : Le bien squatté est une résidence secondaire et effraction depuis plus de 48h.

Pour le 1er e le 2ème cas, la procédure de l’expulsion des squatteurs pourra aboutir en l’espace de quelques heures. Par contre, la procédure peut prendre plusieurs mois (5 à 7 mois en règle générale) pour le 3ème cas.

Bien que les squatteurs ne disposent pas de titre leur permettant d’accéder au logement, il est impossible, pour le propriétaire des lieux, de procéder à une évacuation par ses propres moyens. Même les agents de sécurité ne peuvent pas déloger ces personnes, ils peuvent intervenir uniquement en cas préventif.

 

Quelles mesures de préventions pouvez-vous mettre en place?

Devant la multiplication des exemples de personnes qui, de retour de vacances ou après une hospitalisation, ne pouvaient plus rentrer chez elles et ont eu des difficultés à déloger ces occupants illicites, la prévention est le meilleur remède contre ce risque.

Si votre logement doit toutefois rester vide un certain temps, par exemple dans l’attente d’une vente, après un décès ou entre deux locations, prenez toutes les mesures préventives qui s’imposent :

  • Installez une alarme 
  • Posez une serrure multipoints 
  • Faites blinder la porte 

Néanmoins, malgré la fiabilité de ces mesures de prévention, la présence et l’intervention humaine demeurent inévitables. Il est aujourd’hui possible et accessible, même pour un particulier de faire appel à un agent de sécurité. En passant par GettGuard, vous pouvez réserver un agent de sécurité compétent et professionnel juste en 3 clics pour assurer la surveillance de votre domicile 24h/24h et 7j/7.

GettGuard, la solution préventive contre le squat aujourd’hui en France

 

[ssba-buttons]

Rechercher un article

Tags

Articles recommandés