Marc Allouch Parole d'expert GettGuard 01

La légalité de la digitalisation de la sécurité privée a été remise en cause à plusieurs reprises. Afin de ne plus laisser place au doute, nous avons tenu à exposer les raisons qui font que GettGuard est en total accord avec la législation.  Pour ce faire, nous laissons la parole à Marc Allouch, Directeur Juridique et Chef de projet GettGuard.

 

« Qu’avez-vous à répondre à ceux qui disent que GettGuard n’est pas légal ? »

Marc Allouch : Il faut savoir que l’idée GettGuard est née il y a près de 2 ans. Cependant, afin de ne commettre aucun impair et être sûr que l’on ne remette pas en cause notre légalité et crédibilité sur le marché, nous avons pris notre temps et nous avons autant investi en conseil qu’en développement produit. Nous pouvons donc clamer haut et fort : « GettGuard est légal ! »

 

 « Comment pouvez-vous en être si sûr ? »

MA : Tout d’abord il faut savoir que nous demandons à tous les agents qui s’inscrivent sur notre base la preuve qu’ils aient en leur possession une carte professionnelle, nous demandons aussi des papiers tels que leur papier d’identité, leur Carte Vitale et la visite médicale afin de s’assurer qu’ils soient aptes au travail. Une fois leur candidature validée sur notre base, nous leur faisons signer électroniquement un contrat de travail pour chaque mission qu’ils acceptent. Ils sont ensuite rémunérés selon les coefficients déterminés par la convention collective des métiers de la sécurité.

Pour s’assurer que nos conditions étaient en total accord avec la loi, nous avons présenté GettGuard à plusieurs entités, notamment à des grands cabinets d’avocats qui n’ont pas hésité à étudier le projet. Nous avons d’ailleurs présenté le projet au CNAPS lui-même, qui a scrupuleusement étudié les « Conditions Générales de Ventes et d’Utilisation » ainsi que nos contrats de travail et qui nous a confirmé que nous étions dans le respect des textes légaux !

D’ailleurs, il faut savoir que les services de l’État ne manquent pas de contrôler ce types de nouveautés à travers le CNAPS, l’URSSAF et l’inspection du travail, donc mieux vaut être en règle !

 

 «Beaucoup de plateformes similaires à GettGuard flirtent avec l’illégalité, que faites-vous différemment ?»

MA : Nous avons choisi une voie un peu plus complexe que nos concurrents. Nous avons pris le parti de ne pas employer d’autoentrepreneurs. Tous les agents sur notre base de données sont sous contrat de travail soit avec GettGuard, soit avec l’une de nos entreprises partenaires. De cette manière, aucun parallèle ne peut être fait avec le fonctionnement d’Uber!

 

Comme vous pouvez le voir, tout est bien légal, alors n’hésitez plus une seconde à vous inscrire et / ou à poster une mission GettGuard !

 

Vous avez des questions en tête auxquelles nous n’avons pas répondu ? N’hésitez pas à consulter notre FAQ  ou à les envoyer à admin@gettguard.com!